Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Le blog de l'Eco Relais de l'Etoile
  • : Actualités de l'association Eco Relais de l'Etoile - Paniers Bio et Système d'Echange Local dans les villages de St Savournin / Gréasque / La Bouilladisse (Bouches-du-Rhône)
  • Contact

Recherche

11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 23:11

Si vous n'avez pas envie de lire le problème général, lisez au moins le second paragraphe ... nos communes sont dans une zone exploitable/exploitée ... depuis 2007 (36 puits déjà creusés).

 

Le problème ... en général

 

(extrait de http://cvgg.over-blog.com/article-gaz-non-conventionnels-enjeu-mondial-enjeu-local-67398931.html)

Alors que les réserves de gaz naturel conventionnel décroissent (estimation à 60 ans de consommation), beaucoup  de pays se tournent de plus en plus vers l’extraction de gaz non conventionnels nichés dans le charbon, les schistes et des réservoirs particulièrement difficiles à exploiter. (...)

A la différence du gaz conventionnel, ces gaz se trouvent répartis de manière diffuse dans différentes couches géologiques. On en distingue trois catégories : les gaz de schistes, les gaz de houille et les gaz de réservoir ultracompacts (tight gas) selon qu’ils sont enfermés dans une roche mère argileuse (schistes), des filons de charbon (houille) ou des réservoirs de très faible perméabilité, difficiles à exploiter (tight gas).

Les progrès techniques permettent aujourd’hui leur exploitation dans des conditions économiques rentables. Deux techniques sont ainsi employées :

  • le forage horizontal à partir d’un puits vertical qui permet de recouper sur de grandes distances (1 à 3 kms) la formation productrice de gaz
  • la fracturation hydraulique qui permet de créer des fractures artificielles pour extraire le gaz. Cette fracturation se fait par injection d’eau sous forte pression avec du sable fin et des produits chimiques destinés à empêcher les fractures de se refermer.

 

 Ces techniques ne sont pas sans poser de lourds inconvénients pour l’environnement.

La fracturation hydraulique requiert en premier lieu d’importantes quantités d’eau, plusieurs millions de litres d’eau pour chaque gisement exploité. Elle utilise de nombreux produits chimiques dont on ne connaît d’ailleurs par la liste exhaustive. On trouve notamment des produits gélifiants, des antibactériens, des acides….

Une partie seulement de l’eau utilisée est récupérée (50à 90 % ?) dans de vastes bassins de récupération et nécessite d’être traitée. Les stations d’épuration urbaines ne savent pas traiter ces effluents.

 

Voici un documentaire 'GasLand' expliquant les problèmes aux Etats-Unis

 

Et localement ... "Le permis de Gardanne"

La carte des titres miniers montre depuis  2007 les contours du permis de « Gaz de Gardanne ».

Ce « permis exclusif de recherches d’hydrocarbures » a été prolongé pour une durée de 3 ans par un arrêté  en date du 9 avril 2010. Il couvre une surface d’environ 365 km2 et est donné en exclusivité aux sociétés « European Gaz Limited » (EGL) et « Héritage Petroleum Plc ».

Le secteur concerné correspond à une grande partie du bassin de l’Arc vers le plateau de l’Arbois, soit les communes suivantes : Aix, Bouc Bel Air, Cabriès, Châteauneuf-le-Rouge, Fuveau, Gardanne, Gréasque, le Tholonnet, les Pennes Mirabeau, Meyreuil, Mimet, Peypin, Septèmes-les-Vallons, Simiane, Saint Savournin, Vitrolles.


Il s’agit  à priori de recherche de gaz de houille, présente dans les veines de charbon – le fameux grisou. Si l’extraction du gaz de houille est présentée généralement comme plus simple et plus « propre », un document en notre possession parle tout de même de possibilité d’utiliser la fracturation dans certains secteurs.

 

 Le « Collectif de Vigilance Gaz de Gardanne » réunira, au delà des clivages partisans, les habitants, associations, syndicats et partis politiques sensibles à l’avenir de leur territoire.

Leur blog : http://cvgg.over-blog.com pour plus de précisions et pour se tenir au courant des prochaines réunions ou manifestations.

 

Il y a également une pétition nationale que vous trouverez ici :

 http://www.petitions24.net/gaz_de_schiste__non_merci

(n'oubliez pas de valider votre signature en utilisant le lien dans le mail qui vous sera envoyé par la suite)

 

Info à faire circuler ... (au risque de passer pour un spam !!)

Partager cet article
Repost0

commentaires